La rencontre ou les entretiens préliminaires

Ce n’était pas évident, mais vous l’avez fait, vous avez appelé une psychologue. Nous avons discuté ensemble au téléphone et nous avons fixé un premier rendez-vous en fonction de vos disponibilités. Nous allons nous rencontrer pour la première fois, au cabinet, sur les boulevards à Talence.

Cette première rencontre vise à faire le point sur ce qui vous amène me voir, ce qui vous a poussé à faire cette démarche, souvent difficile, jamais anodine. A la fin de notre entretien, si vous en êtes d’accord, je vous proposerai deux autres rendez-vous préliminaires.

Ces trois entretiens sont utiles, pour vous comme pour moi. Ils vont me permettre d’évaluer la nécessité d’un travail thérapeutique, de me faire une idée de qui vous êtes, de ce que vous traversez, de ce que vous avez mis en oeuvre jusqu’ici pour y faire face. De votre côté, vous pourrez déterminer si vous êtes au bon endroit, avec la bonne personne. Un travail thérapeutique, c’est tout d’abord une rencontre. Il n’y a que vous qui pouvez dire si oui ou non, vous pouvez avoir confiance en moi, si vous êtes suffisamment à l’aise et en confiance pour vous lancer plus avant dans un suivi de soutien ou dans une psychothérapie.

Dès ces premiers rendez-vous, vous ressentirez que des choses bougent en vous. Un espoir renaît, vous aurez le sentiment que les choses peuvent peut-être s’arranger. Vous pourrez également vous sentir plus léger d’avoir parlé, et vous aurez, naturellement, l’envie de poursuivre notre discussion.

Nous discuterons ensemble de la forme à donner à nos rencontres : suivi de soutien ou psychothérapie?